Balance ta balance !

 

 

Pouvez vous me dire pourquoi on a toutes, ou presque une balance, dans notre salle de bain ? A quel moment nous sommes nous dit que c’était l’objet à avoir à la maison ? Un peu comme la brosse à côté des toilettes, elle au moins elle a une réelle utilité.

 

Franchement, je n’en ai aucune espèce d’idée. Par mimétisme sûrement, il y en avait une chez mes parents, donc j’en ai une chez moi. Il y a plein d’objets chez mes parents que je n’ai pas chez moi, un cuiseur à œufs par exemple, et je m’en porte très bien.

 

Alors si j’y réfléchis, elle me sert à quoi, cette balance ?

 

  • A peser ma fille pour voir si elle grandit bien. Ça sent la fausse excuse, elle fait un bilan chez le médecin tous les ans, ce qui est amplement suffisant.
  • A me peser, pour vérifier si mon poids reste stable. Ce n’est qu’un indicateur, mon jean est presque plus précis. Et puis moi aussi, mon médecin me pèse de temps en temps, d’ailleurs sa balance est plus sympa que la mienne, comme celle de ma mère en fait (comment une balance peut elle être sympa, rien qu’en l’écrivant je me rends compte de l’absurdité de cette phrase).
  • A peser mon chat. Moi + le chat – moi = le poids du chat. Je n’aurais pas pu trouver pire comme excuse.

Allez, laissez moi réfléchir encore un peu, je vais finir par trouver…

 

Ça y est j’en tiens une :

  • A peser ma valise avant de prendre l’avion : vous ne l’aviez pas vu venir celle là. Mais ça remonte à quand la dernière fois que j’ai pris l’avion ? Je crois que j’ai besoin de vacances, moi !

Bilan de mon questionnement, ma balance s’avère utile une fois tous les 5 à 10 ans, dans mon cas.

 

Alors si elle ne me sert à rien cette balance, pourquoi je ne la jetterai pas ?

 

Parce qu’au fond, j’ai une sorte de relation avec elle. Elle m’accompagne depuis longtemps. Elle m’a accompagnée lors de ma grossesse, et après. Elle m’a accompagnée lors de mes différents traitements médicaux, anti dépresseur, cortisone … elle est au fond associée à des évènements marquants de ma vie (comme le sucre peut être associé aux fêtes de fin d’année, aux mariages, aux anniversaire).

 

Puisque cette décision semble un peu difficile à prendre, je vais me poser une autre question.

 

Ma balance me fait-elle du bien ?

 

A bien y réfléchir, pas vraiment. Elle me ferait même parfois un peu peur, avec son côté autoritaire, ses résultats toujours hyper précis, et son air de me dire « c’est scientifique ! »

« Tu as pris 700g ». C’est un peu comme si elle me disait « c’est pas bien ! » ou alors « tout ça pour ça, franchement ça en valait la peine » et du coup, sur le moment, ça provoque en moi une émotion négative. Tristesse, déception, sensation de n’être bonne à rien …

 

Heureusement que je fais du développement personnel, hihi, ça m’aide à me repositionner dans ces moments là, à accepter, écouter puis laisser partir mon émotion, à regarder la réalité des choses en face (oui la raclette d’hier est encore dans mes intestins), à ne pas me juger (franchement c’est crétin de monter sur la balance un lendemain de soirée raclette), à m’aimer comme je suis…

 

Enfin si je n’étais pas montée dessus, ça aurait été plus simple dès le départ.

Assez parlé de moi, intéressons nous à vous. Quelle relation avez vous avec votre balance, et avec votre poids ?

 

A-t-elle sur vous ce pouvoir un peu étrange d’influer sur votre humeur ?

 

  • Non : vous l’ignorez. Vous vous sentez en forme. En plus vous êtes en bonne santé. Vous avez de l’énergie toute la journée et dormez bien la nuit. Vous n’avez aucune douleur, aucune gêne ? Vous avez plaisir à danser sans vous sentir essoufflée ? Monter 5 étages à pieds ne vous fait pas peur ?

Félicitations, vous êtes parfaite, surtout ne changez rien (gardez la dans un coin pour la valise)

 

  • Oui : 500 g en moins et vous êtes en super forme toute la journée. 500 g en plus et c’est comme si vous étiez levée du pied gauche. Pour vous, clairement, la balance est devenue un problème, le temps est venu de vous en séparer, ou de l’éloigner de vous significativement, je ne sais pas sur une étagère dans le garage par exemple.

 

Qu’est ce qui détermine notre poids idéal ?

 

Saviez vous que notre poids varie d’un jour sur l’autre, et pour nous mesdames il varie également en fonction de notre cycle. Alors si vous avez tendance à vous peser tous les jours, si le verdict de la balance (parce que en plus inconsciemment la balance est le symbole de justice, donc prendre du poids est souvent associé dans notre subconscient à devenir une mauvaise personne) affecte votre humeur, arrêtez, tout simplement.

 

Notre poids idéal est déterminé par notre cerveau. Il se base sur notre patrimoine génétique mais aussi sur nos expériences de vie. Ainsi il a été prouvé que les personnes qui font des régimes ont plus de chances de devenir obèses que les autres.

 

Alors que faut-il faire ?

 

Paradoxalement pour maigrir il ne faut pas chercher à perdre du poids (en plus on a tendance à vouloir retrouver ce qu’on a perdu !), il faut écouter votre corps et lui faire confiance. Tout faire pour maigrir ne fera qu’influencer vos choix alimentaires, créera des frustrations et sera donc contre productif. Vous pesez chaque jour ne fera que jouer sur votre motivation et sur votre énergie. Permettez à votre corps de « faire le job » et de trouver sa ligne idéale.

 

Oubliez les angoisses liées à la balance, oubliez les frustrations des régimes restrictifs qui ne vous font que des fausses promesses. Aujourd’hui c’est dit, c’est prouvé par de très nombreuses études scientifiques, les régimes ne fonctionnent pas, dans 90 % des cas. Accepteriez vous de vous faire opérer si on vous annonçait 90 d’échec, moi non !

 

Concentrez vous sur vous, sur vos sensations, sur vos besoins, sur votre satiété. L’essentiel est d’être en bonne santé, de se sentir en forme. Quelle que soit votre morphologie, apprenez à vous accepter telle que vous êtes. Cherchez à contrôler, votre corps, à lui imposer un fonctionnement qui n’est pas le sien et vous en ferez votre ennemi. Aimez le comme il est, avec ses qualités et ses défauts, lui qui vous soutient à chaque minute de chaque journée, vous gagnerez un allié et vous retrouverez progressivement votre poids d’équilibre.

 

 

Allez, prenez soin de vous et à bientôt.

Défiler vers le haut