Cette année mon calendrier sera personnalisé

 

 

Vous n’avez pas pu passer à côté, dans un mois, c’est Noël. Les rayons des magasins sont remplis de décorations, les catalogues de jouets sont bien arrivés dans nos boites aux lettres, et maintenant même le Black Friday vient nous rappeler d’anticiper les cadeaux si on veut faire des économies.

 

Nous voilà donc entrés dans la période de « surconsommation » annuelle. On peut faire autrement, évidemment, mais ce n’est pas l’objet de mon article du jour.

 

Aujourd’hui je veux vous parler du bien connu calendrier de l’avent, celui qui nous permet de compter les jours avant Noël…

 

On en trouve avec des chocolats, mais aussi avec des jouets, des produits de beauté, et même des bières … et c’est plutôt malin, commercialement parlant, une petite habitude qu’on met en place, tous les jours, pendant 24 jours (soit plus que les fameux 21 jours).

 

Mais après tout l’avent c’est quoi ?

 

Puisqu’on parle des jours avant noël, pourquoi on ne l’écrit pas avant ?

Le temps de l’avent, du latin adventus, signifiant « avènement, arrivée de », compte quatre dimanches avant noël, l’avènement du Christ. Cette période, religieuse avant tout, est destinée à préparer nos cœurs au retour de celui–ci. Les deux premières semaines de cette période sont destinées à prier ou méditer sur le retour du Christ, les deux dernières permettent de se préparer à sa venue, en reprenant les évènements précédents son arrivée comme l’annonce faite à la vierge et bien sûr la préparation de la fête.

 

Comment est-on passé d’un temps de prières

au calendrier de l’avent ?

 

Au départ rien à voir avec les chocolats, ça je suppose que vous vous en doutiez. Tout commence en Allemagne au 19° siècle. Certaines familles avaient pris l’habitude d’accrocher au mur une image pieuse, un texte de l’évangile pour faire patienter les enfants et les faire s’imprégner de l’esprit de noël. On raconte qu’un jour un homme a fabriqué un calendrier pour que ses enfants puissent ouvrir eux mêmes une petite fenêtre et découvrir l’image du jour. Petit à petit l’image a été remplacée, par un objet, pour devenir l’objet de convoitise qu’on connaît aujourd’hui.

 

Malheureusement, le calendrier a perdu sa vocation première qui était de se préparer à attendre Jésus, en étant confiant, en paix et avide de découverte. Il permet d’entrer dans la joie de Noël et c’est ce que je vous propose de redécouvrir aujourd’hui.

 

Tendance DIY

 

DIY, Do It Yourself. Pour faire face à la surconsommation, pour apprendre à nos enfants à être plus attentif à l’écologie et aux produits durables, c’est le moment idéal pour faire votre calendrier vous même. Cela n’a que des avantages. C’est économique, surtout sur le long terme, c’est ludique, une super activité à faire en famille un dimanche pluvieux, c’est écologique, puisqu’on peut le garder pour l’année suivante. Et puis c’est un retour aux sources, un moyen de réintroduire les notions de paix, de partage, de patience et de confiance.

 

Tout est possible, on peut se prévoir des petits défis, pour une journée plus joyeuse (aujourd’hui je souris à toutes les personnes que je croise), des activités en famille (ce soir on lit une histoire tous ensemble dans le salon), des bonnes actions (je trie mes jouets et j’en choisis un à offrir à une association), même pour une alimentation consciente (je porte mon attention sur l’odeur de tous les aliments que je mange), où pour des soirées plus câlines. Moi j’aime bien profiter de cette période pour repartir à la découverte du Reiki, c’est une manière pour moi d’aller vers Noël dans la sérénité et en me rapprochant toujours un peu plus de mon cœur.

 

Laissez libre cours à votre imagination et à vos envies … et si vous souhaitez être surpris demander à une personne proche de vous de remplir les cases ! Profitez de cette période pour changer vos habitudes, et pour faire entrer chaque jour un peu plus de joie et de chocolat dans vos vies

 

Je vous souhaite un joyeux mois de décembre !!!

 

 

Défiler vers le haut