Confinement : 3 astuces pour adapter son alimentation 

 

 

Après une semaine de confinement vous en êtes où ? Quelle que soit notre situation personnelle, notre profession, notre mode de vie (sauf peut être les vrais geek !), cette période nous chamboule toutes (et tous) dans nos habitudes.

 

Alors, il y a forcément un moment où des questions concernant votre alimentation vont venir se bousculer dans votre tête. On doit sortir le moins possible, alors au moment de faire les courses, quels produits privilégier ? Y a t-il des aliments qui peuvent protéger du virus ? Est-ce le moment de faire attention à ma ligne ? Faut-il planifier tous les menus de la semaine ? Faut il réduire les calories ? …

 

Aujourd’hui je veux donc vous donner quelques conseils pour vous soulager d’un poids supplémentaire dont vous n’avez pas besoin !

 

 1. Variez votre alimentation 

 

Rien de bien original allez vous me dire !!! Et pourtant c’est tellement important, on a vu des personnes se ruer sur les pâtes, le riz, les farines, le sucre, les nuggets, les cordons bleus… quasiment que des aliments qui contiennent des glucides… Alors qu’en parallèle nos dépenses énergétiques vont diminuer.

Il est compréhensible d’avoir envie d’acheter ce type d’aliments à connotation rassurante, sécurisante dans ce contexte particulier où réapparaissent des peurs parfois enfouies. Ce sont des produits à haute teneur en énergie et qui ont l’avantage de se conserver longtemps.

Le piège serait ensuite de se nourrir uniquement de ce type de produits parce que nos placards en sont remplis. Tous simplement parce que en restant confiné, notre activité physique diminue et que notre corps a donc besoin d’un peu moins d’énergie qu’en temps normal. Alors des glucides oui, ils apportent de l’énergie, mais pas trop. On veille à apporter suffisamment de lipides, pour rappel ils rentrent dans la constitution des membranes cellulaires, procurent des éléments nutritifs essentiels, interviennent dans le système immunitaire et hormonal (entre autres), et bien sûr les protéines animales ou végétales, qui jouent un rôle de structure (os), de mobilité (articulation), immunitaire (anticorps), hormonal (insuline) participent au renouvellement musculaire, à la composition de l’ADN.

Comme le disait Hippocrate « que l’alimentation soit ta première médecine »

Mon conseil, ce n’est pas le moment de vous passer de protéines en ne mangeant que des pâtes. Mangez de la viande ou de poisson de bonne qualité chaque jour, ou prévoyez de vrais menus végétariens complets avec légumineuses et céréales complètes, ou alors variez les deux. Ajoutez un maximum de fruits et de légumes, frais en priorité quand cela vous est possible (de nombreux maraichers proposent des livraisons, profitez en), puis surgelés (ils sont souvent surgelés sans additifs juste après cueillette) ou enfin en conserve.

 

2. Mangez autrement 

 

 

Puisqu’on est dans l’obligation de revoir nos habitudes, autant en profiter pour en prendre de bonnes.

 

  • C’est le moment ou jamais d’apprendre à ralentir, de prendre le temps de manger en conscience, en savourant chaque bouchée, en prenant le temps de mastiquer, dans le calme sans télévision (les mêmes informations tournent en boucle toute la journée), et sans téléphone.

 

  • C’est l’occasion d’écouter votre corps, de manger à votre faim, de vous arrêter à satiété. Vous pouvez commencer par diminuer vos portions, cela ne vous empêchera pas de vous resservir. Ne cherchez pas à diminuer les quantités de manière trop radicale, mais de profitez de cette période pour être plus à l ‘écoute de vos sensations.

 

  • Pourquoi pas tester de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs ? Là encore c’est un bon moyen de se reconnecter à soi, à ses sens. Demandez aux membres de votre famille de retrouvez les ingrédients par exemple, rendez la cuisine ludique et impliquez les enfants au maximum. Plutôt que de manger pour tromper l’ennui, cuisinez maison !

 

  • Prévoyez des menus plaisir. Evidemment pas questions d’aller au restaurant, mais certains restaurants peuvent venir à vous, n’hésitez pas à vous renseigner. Certaines boulangeries proposent d’excellentes pizza, ou des pains à burger. Une fois de temps en temps, cassez le rythme. Une soirée pizza, burger, apéro avec exceptionnellement la télé, ou les amis en visio. Gardez le contact et offrez vous une soirée plaisir de temps à autre.

 

C’est le moment de revoir vos habitudes de consommation, mangez un peu moins (car vous consommer forcément moins) environ 15 % de moins (sauf pour les enfants qui bougent plus que nous !), mais ne vous mettez pas au régime par peur de prendre quelques kilos, dites vous que le corps n’aime pas la frustration, écoutez vous un peu plus et faites vous plaisir.

 

 

3. Ne cherchez pas la perfection 

 

C’est la première des choses à faire pour éviter de « péter un plomb ». Evidemment nous sommes chamboulées, alors revoyons les codes et ne cherchons pas à faire comme avant, tout simplement parce que c’est impossible.

 

Je m’adresse surtout à vous mesdames, qui avaient pris l’habitude de tout gérer, de tout porter à bout de bras, tout le temps. Pensez vous que vous pouvez arriver à travailler autant qu’avant, à faire l’école à la maison, à faire du sport, à prendre du temps pour vous, à cuisiner tous les jours des plats maisons, à maintenir une maison rangée et propre, tout en ayant toutes votre petite tribu dans les pattes 24/24, en gardant le sourire et la positive attitude …

 

N’essayez même pas, faites simplement de votre mieux ! (ça ne vous rappellerait pas les accords toltèques ça, si vous n’avez pas encore eu le temps de les découvrir allez voir par ici)

 

Le confinement nous contraint à adopter un autre mode de vie, pour beaucoup plus sédentaire, mais pour autant nous ne sommes pas obligés de tomber dans le piège du grignotage et du canapé toute la journée.

 

Ce que je vous conseille :

 

  • Planifiez vos repas : je sais bien que lorsqu’on s’écoute on ne sait pas à l’avance de quoi on va avoir envie. Mais pas question d’allez faire ses courses tous les matins, donc planifier reste, à mon sens, la solution la plus facile. Au fur et à mesure de la semaine, lorsque vous ou une autre personne de votre entourage vous dit « ah, aujourd’hui j’aurais vraiment aimé mangé ça », notez le cela vous servira pour la semaine prochaine (c’est bien aussi d’apprendre à différer ses envies)

 

  • Délimitez des zones dans votre logement. Une chambre peut devenir un bureau la journée pour une personne en télétravail, la salle à manger une salle de classe, et fixer des règles, ou un code de conduite simple. Pas de nourriture en classe ou au bureau par exemple. Cela ne vous empêche pas de prévoir des pauses (café le matin, goûter l’après midi …) où toute la famille peut se retrouver si besoin. Cela évitera le grignotage.

 

  • Prévoyez des créneaux d’activité physique, en famille ou séparément. Petite marche dans le quartier, sport à la maison (vélo d’intérieur, tapis de courses pour les mieux équipés), programme télé ou internet (you tube) application en ligne … Pensez également à gainer votre corps, à marcher le plus possible (n’hésitez pas à faire des allez retour pour ranger le linge plutôt que de tout regrouper par exemple), à vous lever, à vous étirer, à mobiliser vos articulations …

 

 

Pour conclure aujourd’hui, je vous dirais simplement qu’un peu d’organisation c’est bien, pour maintenir un rythme et mieux vivre les uns avec les autres. Mais vous n’avez pas besoin de tomber dans l’extrême et de respecter un programme digne de l’armée.

 

 

Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour mettre en place vos menus, ou si vous sentez que cette période réveille en vous pas mal de choses que vous avez tendance à compenser avec la nourriture, contactez moi pour faire un point. N’attendez pas la fin du confinement, il risque d’être long, au bout d’un mois et demi voir de deux mois, il sera plus difficile de reprendre de bonnes habitudes. C’est pourquoi je vous propose une offre de -50 % sur toutes les séances (par téléphone ou skype) ou tous les programmes commencés avant la fin du confinement.

 

Prenez soin de vous !

 

Défiler vers le haut